Aller au contenu principal

À propos

L’amour pour ce coin de pays devenu un petit coin de paradis fera en sorte de donner le goût à bon nombre de personnes d’y passer quelques jours en période estivale et automnale et même d’y revenir chaque année…, mais aussi, le plus souvent que possible et pour le moins « à raison d’une fin de semaine sur deux !». À cette époque, la durée des vols directs d’Air Canada entre Québec et Rouyn-Noranda n’étant que de 1 h 20 à laquelle vous ajoutiez 1 h 40 de voiture; ce qui en faisait un lieu de villégiature exceptionnel à seulement 3 h de la Ville de Québec…!

C’est en octobre 2002 que l’homme d’affaires Yves Le Goff prendra le temps de marcher l’ensemble des terrains non encore construits ni vendus, et faisant partie du Domaine au Granit à cette époque…! Ce n’est que quelques mois plus tard que ce dernier veillera à démarrer les négociations avec le propriétaire des lieux mais aussi avec la Municipalité de Duhamel-Ouest et la Municipalité Régionale du Comté du Témiscamingue; et cela avant d’envisager d’acquérir tous les terrains invendus et submergés de feuillus avec en prime ‘’d’être tous ensoleillés à la journée longue’’ sans omettre les couchers de soleil à vous couper le souffle !

Tous et chacun de ces terrains sont positionnés principalement franc-ouest et nord-ouest avec une vue panoramique exceptionnelle sur le lac Témiscamingue….! Les diverses démarches administratives s’enclenchent dès le mois de janvier 2003, et dès le mois de mars 2003 le projet de développement du Domaine TemiKami vient de voir le jour, les terrains sont achetés!!!

L’été 2003 deviendra l’une des périodes les plus achalandées au Domaine TemiKami avec la circulation reliée aux divers travaux de génie civil réalisés avec la présence de  pelles mécaniques, de camions, sans omettre les milliers de tonnes de blocs de granit et de sable transportés et mises en place; et tout cela sans omettre le bruit des foreuses qui perforent le granit pour y trouver de l’eau à partir de 300pieds et bien davantage...!

La rue Dona, la rue Hedy, la rue Marie-Josée et la rue Mathilde y seront construites à flanc de montagne, une dizaine de puits artésiens y seront creusés, les poteaux électriques y seront plantés dans l’attente de recevoir les lignes électriques et téléphoniques, les champs d’épuration pour recevoir les eaux usées se construisent; et tout cela pour fin de recevoir les trois premiers chalets à être construits pour la phase # 1 au cours du printemps 2004. L’inauguration aura lieu le 30 juin 2004 et les premiers occupants dormiront pour la première fois au Domaine TemiKami cette même soirée, une date mémorable pour les premiers occupants!

L’année 2005 pour la phase # 2 et l’année 2006 pour la phase # 3 verront la fin de la concrétisation de ce projet de construction d’une quinzaine de « Cottages et de Lodges », petits et grands, qui auront poussé à travers cette montagne sur une période  de moins de 36 mois!

À ce jour, le TemiKami avec ses quinze chalets peut loger une centaine de personnes.

Divers forfaits y sont proposés « à la carte » ou bien en « tout inclus » et à des prix plus que compétitifs, et cela en considération d’un rapport de qualité, de propreté, de prix versus la garantie donnée des services offerts à être livrés en tout temps et uniquement par de véritables professionnels diplômés et inscrits à leur ordre professionnel respectif; Domaine TemiKami!

Tout ce qui est écrit et tel qu’énuméré précédemment confirme que le TemiKami est l’un des attraits touristiques reconnus régionalement et des plus achalandés avec pour devise personnalisée que vous entendrez sur les diverses chaines télévisées régionales de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est Ontarien « PARCE QUE NOUS AVONS TOUS DROIT AU BONHEUR…! ».

Nous sommes fiers d’avoir gagné « Les Grands Prix du Tourisme » de notre belle région en 2007 et 2014. Une région belle à découvrir, à explorer et surtout de prendre le temps… de prendre son temps.